Mémoire d’encre

Quand le travail en atelier s’achève, quand l’image à peine terminée se repose sur le séchoir, il reste les surplus d’encre sur la pierre avant le nettoyage. Par jeu, par défi, par plaisir aussi, l’artiste s’empare alors d’une feuille égarée et la pose sur ces reliefs pigmentés du passé. Une image aléatoire apparaît (un monotype), à peine retravaillée de quelques coups de truelles, parfois rehaussée d’un trait de couleur ou d'un dessin juste esquissé… De l’art hors contrôle, une pratique hasardeuse qui, en quelques  secondes, fait naître une image brute : celle de la mémoire des encres d’Éric Schelstraete.

« L’artiste est l'homme libre par excellence »

 

Marcel Gauchet

Philosophe français né en 1946 à Poilley